Conseils pour votre piscine
 

Comprendre le fonctionnement de votre piscine

Une piscine se doit d’être désinfectée et désinfectante, c’est ce qui la caractérise et la différencie d’un étang, d’une mare, ou d’un bassin naturel (dit piscine naturelle même si l’appellation est interdite aujourd’hui.
Votre piscine est donc un bassin artificiel, étanche et rempli d’eau. Il se différencie d’une cuve par ses équipements (pompes, filtres…) et les traitements chimiques prodigués.
Cet équilibre artificiel est le résultat de la complémentarité de ces deux opérations. Il est donc important de bien filtrer l’eau de votre piscine, et de correctement la traiter.

Bon à savoir !
Une bonne filtration, c’est 80% du traitement de l’eau de votre piscine effectué !
 

Analyse et équilibre des eaux de piscine et de spas

Audigier Piscines est équipé d'un appareil très sophistiqué le Spin Lab. Celui-ci est en mesure d'analyser un nombre important de paramètres inhérents à un bon équilibre de l'eau (alcalinité, dureté, pH, chlore, sel, présence de phosphates, présence de métaux, présence de stabilisant et de surstabilisation...).  A l'issue de cette opération, une ordonnance personnalisée vous sera prescrite. Celle-ci détaille les produits et les quantités nécessaires au rétablissement de l'équilibre de votre eau.
 

Quels sont les principaux polluants organiques de votre piscine ?

D’où viennent ils ?

  • Les matières organiques
  • Le baigneur : Cosmétiques, crèmes solaires, cheveux, desquamation (peaux mortes)
  • L’environnement : Suie, pluies acides, graisse, huile, produits phyto sanitaires…
  • L’ajout d’eau
  • Matières organiques dissoutes. Elles constituent la principale nourriture des micro organismes
  • La nature : Herbe, feuilles, terre, poussières, pollen…
  • Les micro organismes : Ils se divisent en deux classes : Les micro organismes d’environnement (routes, champs.. qui sont non dangereux) et les bactéries ou virus pathogènes dangereux pour l’homme (champignons, staphylocoque..
  • Le calcaire

Près de 60% des eaux en France sont calcaires. L’eau contient de nombreux composés dissous, essentiellement des sels de calcium pouvant entrainer « la turbidité blanche «  de l’eau  ( eau trouble) et des dépôts rugueux sur les parois.

Les variations de températures, de PH de l’eau, de pression atmosphérique modifient l’équilibre de l’eau et peuvent entraîner la formation du tartre dans votre bassin.

La présence de calcaire favorise la croissance des algues leur permettant de s’accrocher aux parois.
 

Quelques règles simples à respecter

TEMPS DE FILTRATION
Un mode de calcul simple : température de l’eau divisée par 2. La totalité du volume d’eau de la piscine doit être filtrée en 6 heures

RENOUVELLEMENT DU VOLUME DE L'EAU TOTAL / 30% PAR AN
Détartrage du filtre à l’aide d’un produit spécifique au moins une fois par an
Renouvellement de la masse filtrante ( ce que contient votre filtre ( sable ou verre ou diatomées) tous les 5 ans maximum

POURQUOI TRAITER L EAU DE VOTRE PISCINE ?
Bien traiter l’eau de votre piscines vous permet d’éviter la prolifération d’algues et de bactéries ainsi que les dépôts calcaires.
Vous gagnerez alors en confort de baignades.
Si l’eau est mal traitée, les risques d’irritations pour le baigneur sont multiples : yeux, peau, sphère ORL, pieds.. Il est donc fortement recommandé de procéder à des traitements physiques et chimiques adaptés à votre piscine.
 

L’équilibre de l’eau

L’équilibre de l’eau de votre piscine ne se limite pas à la correction du ph. En complément de la correction du PH de votre eau, l’analyse de son alcalinité (TAC) et de sa dureté calcique (TH) sont deux étapes indispensables avant tout autre traitement.

A savoir
Le non renouvellement du sable de votre filtre, combiné à une eau douce, peut entraîner la formation de boues que l’on retrouvera dans la piscine.

Le TAC (titre alcalimétrique complet)

L’alcalinité de l’eau ou son TAC, caractérise le pouvoir tampon de l’eau, c'est-à-dire la capacité d’influence d’un produit acide ou basique sur le PH de l’eau. D’une manière générale le TAC doit se situer entre 15°Fet 25°F ou encore entre 150 et 250 mg/ litre.
L’inconvénient d’un TAC trop bas c’est que votre PH va faire le YOYO avec tous les inconvénients et les risques que cela engendre.

Le TH (titre Hydrotumétrique)

Le TH es tdéterminé par la concentration en calcium et en magnésium.
Une eau est dite douce si son TH est inférieur à 10°F ( soit 100 mg par litre)
Elle est dite dure si celui-ci est supérieur à 35°F ( soit 350 mg par litre)
Il est important de garder un TH à une valeur proche de 15° F soit 150 mg par litre.

Les inconvénients d'une eau trop douce (th< ou égal à 10°F)

Les eaux peu minéralisées sont dites douces et se rencontrent surtout dans les zones granitiques ou volcaniques (et il y en a en Ardèche) elles contiennent peu d’ions carbonates et bicarbonates. Elles tendent à augmenter leurs minéralisations en s’attaquant aux corps qu’elles rencontrent. Elles sont agressives vis-à-vis des ciments et peuvent provoquer la corrosion des parties métalliques en présene d’oxygène

Les inconvénients d’une eau douce (entre 10°F et 15°F)

  • Détérioration des parois ( plis, tâches, ridules…)
  • Détérioration des équipements
  • Eau agressive
  • Apparition de traces de rouille
  • Les inconvénients d’une eau dure (TH>30°F ou 300 mg par litre)
  • Dépôts éventuels de tartre sur les parois et lignes d’eau des bassins
  • Entartrage des canalisations, entartrage des plaques ou grilles des cellules d’électrolyse
  • Obturation des clapets de pompes doseuses, des manomètres…
  • Diminution de la transparence de l’eau

Comment bien ajuster le ph de votre piscine ?

LE PH est le potentiel hydrogène.
L’eau potable est caractérisée par un ph compris entre 6.5 et 9.0.
Dans votre piscine, il doit être idéalement à 7.1 ou 7.2 ce qui correspond au ph du liquide lacrymal autrement dit, vos larmes.
En effet, à cette valeur, l’eau ne pique pas les yeux ni la peau.

Quand la piscine fonctionne, divers éléments peuvent modifier le ph ;

Dégazage du gaz carbonique par agitation (jeux aquatiques, plongeon..) cela va entrainer une augmentation du ph

  • Influence de réactifs  c'est-à-dire les désinfectants. mettre certains produits peut faire ponter le ph.L’évaporation qui va entrainer une augmentation de la concentration en minéraux et conduire à une augmentation du ph
  • Si ph < 7 l’eau est acide une eau acide est une eau corrosive qui attaques les bétons, les pièces métalliques, les joints de carrelage et dégrade les revêtements tels que liners et membranes armées

Les risques d'un PH trop faible (de 6.0 à 6.5)

  • Corrosion du bassin et des équipements
  • Inconfort des baigneurs (irritation des yeux de la peau…)
  • Odeurs désagréables
  • Augmentation du coût du traitement de votre piscine (surconsommation de produits)

Si ph>7

Lorsque le ph est supérieur à 7.0, l’eau est alcaline

Les risques d'un PH trop élevé (de 7.4 à 8.5)

  • Dépôt de calcaire sur les parois et les canalisations
  • Eau trouble
  • Irritation des yeux et de la peau
  • Diminution de l’efficacité du désinfectant
  • Augmentation du coût du traitement (surconsommation de produits)